© 2017 Gaëlle Sanchez  •  Mentions légales    Freebies

Brrr ! L'été me manque ! #greece

September 15, 2017

Cet été, lorsque mes amis m’ont proposé une petite semaine sous le soleil grec, je n’ai pas hésité très longtemps. Pour être honnête, mes billets d’avion étaient dans mon sac deux jours après ! Notre destination ? Thessalonique, en faisant une petite escale de 24h à Athènes. Je listerais donc ce qu’il m’a été donné de voir en si peu de temps dans la capitale et qui a su accrocher mon œil ; pour ensuite parler de Thessalonique, de la culture grecque et de quelques-unes de leurs spécialités gastronomiques(Oui, la bouffe c'est la vie !)

24h à Athènes, dans mes baskets de touriste
• L’Acropole : En prenant peur face à l’immense file d’attente pour la billetterie du site, nous avons fait notre propre visite dans ses environs ! Alors certes, nous n’avons pas vu tous les monuments, mais la balade n’a pas été sans surprises. -Oui, ça serait mal nous connaître !  Parmi ces petites maisons blanches aux volets bleus, dans une végétation dense et fleurie : des tags par dizaines ! Pas étonnant pour une grande ville, me direz-vous. Mais là… J’étais aux aguets à tous les coins de rue, prête à bondir pour photographier ces graffitis que je trouvais canons ! Tag peut-être, mais de qualité mon p'tit gars !
J’ai complètement craqué pour le travail d’un illustrateur, que j’ai d'ailleurs retrouvé sur une boite de cookie : Dreyk the Pirate ! J'adore son univers et ces petits bonhommes, que j'ai pu davantage découvrir en parcourant son instagram. (Zieutez-le, c'est cool !)


Monastiráki, un quartier au cœur de la vieille ville d'Athènes. Entre les ruines, l'Église de Saint Asomatos et les grandes bâtisses encadrant la place, les contrastes sont multiples ! Mais la balade sur le marché est vraiment sympa. De nombreux marchands cherchent à vous vendre des petites reproductions d'antiquités, des étoffes et autres produits de la région.

La relève de la Garde : Place Syntagma devant le Parlement, se déroule un spectacle des plus typiques ! Cette relève se fait toutes les heures, avec une chorégraphie assez particulière effectuée par deux gardes, les evzones. Tout est synchronisé, compté, carré… En fait, ces hommes m’ont fait pensé à des automates en effectuant leurs grands mouvements, dans un costume traditionnel des plus saillants ! Non mais mattez-moi ces pompons !

Le Jardin National : Aussi appelé le jardin Amalia, c’est un grand parc situé juste derrière le Palais présidentiel. Le sac sur le dos, nous en avons fait le tour durant l’après-midi, découvrant alors un petit zoo, un très joli « tunnel végétal », des installations pour se détendre comme notamment un coffee shop en plein air. Installés sous une tonnelle en sirotant un thé glacé, c'était parfait pour reprendre des forces avant de filer à l’aéroport.

 

 



Après un atterrissage douteux, welcome to Thessaloniki !

C’est la deuxième ville de Grèce, avec sa majestueuse Tour Blanche ! La promenade le long de la mer est superbe, avec ces nombreux bateaux touristiques et ces petits stands de nourriture. Nous empruntions ces taxi boats pour nous rendre sur les plages de Peraia. Paillotes avec transats, baignades, plongée improvisée… En bref, des airs de paradis qui s’accentuaient lorsque le soleil cédait sa place à la lune et nous offrait un spectacle magnifique. Je ne crois pas avoir déjà vu un tel couché de soleil, avec ces teintes rouges si intenses. Le tout se reflétait à la surface de l’eau, dupliquant sont effet « wouah » ! -Oui, "wouah", carrément... Ils ne font pas semblant les grecs !

Et ce qui a eu un effet semblable sur nous fut la nourriture ! La Grèce possède son lot de spécialités et d’habitudes gastronomiques. Les gyros (qui te font découvrir le vrai bonheur de manger ce qu'on appelle en France un "kebab") et la salade grecque règnent en maitres sur les cartes des tavernes, certes… mais il y a tellement d’autres plats à découvrir lorsque l’on s’assoit à leur table ! Poissons et viandes (très souvent de l’agneau) sont servis avec des légumes marinés ou fris, d’après des recettes que l’on devine familiales ! Il y a par exemple autant de tzatziki différents qu’il y a de grecs ! (J’en ai goûté suffisamment pour affirmer ces propos ! #jaimangécommeunorgre)

Dans les petits cafés, il est parfois possible de commander avec son apéritif ("Ouzooo !" Pardon.) un « medze », soit un accompagnement. Lorsque nous avons testé l’offre dans un petit établissement du quartier où l'on résidait, nous sommes tombés dans une délicieuse embuscade ! Sans s’en rende compte notre pause s’était transformée en festin ! Salade de choux, poissons et coquillages ornaient notre table, accompagnés du large sourire de la patronne qui était ravie de nous faire découvrir sa cuisine !

Comme une tradition, tous les restaurateurs grecs -les vrais, les sympas !- vous offrent le dessert, souvent composé de fruits frais ou encore des pâtisseries. On peut avoir le ventre bien plein, on ne peut pas s'empêcher d'y goûter et de replonger sa cuillère dans la crème une soit disant "dernière fois" ! Et encore... et encore... Bref : c’est tellement bon !



Si vous ne connaissez pas encore la Grèce, je vous conseille vivement de vous y rendre sans plus tarder ! C'est un pays qui vaut vraiment le détour, avec son histoire, ses coutumes, et de vrais perles ! Nous y avons fait de belles rencontres, en avons retrouvé d'anciennes... Et toutes ces personnes se sont montrées d'une générosité assez rare.

J'aime la Grèce autant que les grecs ont pu m'aimer en si peu de temps. Ils adorent les français...  à tel point que tu finis par te prendre pour Madonna après 2 jours passé avec eux ! 

Merci "my frieeeends" #biglove

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

Please reload